Les Mistral et l’alignement français - Blog de Dialogue & Démocratie Suisse - DIALOGUE & DEMOCRATIE SUISSE

Dialogue & Démocratie Suisse
Aller au contenu

Menu principal :

Les Mistral et l’alignement français

DIALOGUE & DEMOCRATIE SUISSE
Publié par dans Politique ·

Les Mistral et l’alignement français

Il est plus facile d’énumérer les actes sensés de l’exécutif français que de dénombrer ses  bévues.

Un curieux volte-face : la suspension de la livraison du premier navire militaire à la Russie est une bévue économique, diplomatique, politique et militaire. Président et gouvernement naviguent à vue, à la godille, sans boussole nationale, hormis l’alignement économique sur l’Allemagne (et les marchés) et l’alignement diplomatique sur les Etats-Unis (via l’OTAN). L’atlantisme ne s’est jamais si bien porté, agrémenté d’un zeste de fanfaronnade à l’occasion, comme dans le cas de la Syrie.

Laurent Fabius et consorts recueilleront au sommet de l’OTAN, à Newport, les chaudes félicitations de leurs faux amis : les Etats n’ont pas d’amis. Les reportages font étalage sur la pelouse du matériel militaire destiné à impressionner les Russes mais ledit équipement est rarement français. Le sort du Rafale à l’exportation est entre les mains du Qatar.

Au moment où l’exécutif français engage un nouveau programme économique comportant la chasse aux faux chômeurs, la suspension de la livraison du Mistral  désespère les chantiers navals. En France, le chômage s’accroît et ce ne sont ni Barack Obama ni Angela Merkel qui témoignent de leur empressement à secourir d’une quelconque façon l’économie française. Les Etats-Unis sanctionnent BNP-Paribas dans des conditions juridiquement et politiquement douteuses, alors que le Traité Transatlantique en préparation profitera surtout aux industries allemande et étasunienne. Les écoutes de la NSA s’occupent moins de la vie privée que des concurrents économiques et des rivaux politiques, ce dont les indignations ordinaires ne semblent guère s’aviser. L’Allemagne incarcère ses agents soupçonnés d’intelligence avec des puissances étrangères et expulse sans discrétion le chef de poste de la CIA à Berlin.  Les Etats-Unis épargneraient-ils la France ou nos fins limiers sont-ils incapables de les repérer ? La chancelière allemande optimise le statut de l’€, construit sur le modèle du Deutsche Mark et opportunément isomorphe à l’économie allemande et à ses satellites européens.

Militairement, on voit mal en quoi le Mistral serait un atout opérationnel en Ukraine.

Non, c’est un gage donné à des amis qui ne nous ne veulent pas du bien et qui, eux, défendent âprement leurs intérêts. Les Etats-Unis réussissent à polariser l’union autour d’eux. La polarisation est un rudiment de l’art politique et militaire.

Jacques Sapir http://russeurope.hypotheses.org/2772 livre un commentaire rigoureux.

L’impéritie de nos gouvernants n’est plus à démontrer. Le sens élémentaire de l’Etat leur manque cruellement. Leurs rodomontades ne dissimulent pas leurs turpitudes, aux limites de la forfaiture.

Gabriel Galice, Berne, le 4 septembre 2014, 144 ème  anniversaire de la proclamation de la République française.





Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu